C’est quoi un UP et comment le calculer ?

La sécurité est un élément très important et cela l’est encore plus pour les issues de secours en cas de danger ou d’incendie. Savoir donc faire le calcul de l’unité de passage devient une nécessité. Découvrez dans le contenu de cet article les méthodes pour calculer l’Unité de Passage communément nommé UP.

Qu’est ce qu’un UP ?

La notion d’unité de passage, également abrégée UP est généralement présente au niveau des textes qui font référence aux évacuations dans les bâtiments qui reçoivent du public (ERP). L’accueil du public est réglementé. Ainsi, dans le cas d’un incendie, il est important de faire en sorte que les personnes qui se trouvent dans l’immeuble puissent en sortir le plus rapidement possible.

Chaque issue de l’enceinte doit avoir une largeur minimale appelée UP. Comme on peut bien l’imaginer, cette largeur est fixée en fonction du nombre de personnes susceptibles d’emprunter le dégagement.

Une UP concerne donc le dégagement d’une entrée / sortie, la largeur du passage, afin de permettre au public de sortir dans les meilleures conditions en cas d’incendie, par exemple. Le calcul up sert à évaluer la conformité d’un lieu en matière de sécurité du public. En effet, le public allant dans un ERP doit pouvoir être évacué par un dégagement optimal. Il existe plusieurs types de dégagements. Ils doivent être en nombre suffisant et de largeur optimale pour qu’un ERP reste en conformité avec la loi.

Calcul d’un UP

Pour calculer le nombre d’UP, vous devez impérativement connaître combien de dégagements sont nécessaires et obligatoires dans votre ERP. On calcule les dégagements et les issues obligatoires en fonction du nombre de personnes qu’on reçoit dans l’enceinte de l’établissement.

Calcul d’une UP en fonction du nombre de dégagements

Retenez que pour un effectif inférieur à 20 personnes dans un ERP, un seul dégagement est nécessaire sur une unité de passage. La sortie devra alors être d’une largeur minimale de 0,90 mètre.

Si l’ERP accueille un effectif compris entre 50 et 500 personnes, alors l’existence de deux dégagements est obligatoire.

Par exemple, si l’on prend en compte un ERP avec capacité d’accueil de 1550 personnes, il faudra compter 2 dégagements obligatoires (base) + 2 dégagements supplémentaires (500 – 1000 et 1000 – 1500). A ce chiffre, s’ajoute 1 dégagement supplémentaire : l’ERP devra alors posséder 5 dégagements.

Nombre d’unités de passages

Le nombre d’unités de passage se calcule en fonction du nombre de personnes qu’on accueille dans le lieu. Pour le calcul des unités de passage, il est très simple. Vous devrez tout simplement arrondir le nombre de personnes à la centaine supérieure. Par la suite, vous enlevez deux zéros du résultat.

Si l’établissement peut accueillir 1550 personnes, on arrondit à la centaine supérieure (1600) et l’on enlève les 2 derniers zéros. L’ERP devra alors compter 16 UP , qui devront se répartir sur les 5 dégagements obligatoires de l’établissement.

La personne qui est propriétaire de l’établissement peut alors choisir de créer 3 dégagements de 2 UP, par exemple, et 2 dégagements de 5 UP. Le passage sera ainsi équilibré et l’établissement sera en règle.

Pour précision, on considère deux dégagements comme distincts uniquement s’ils se trouvent à une distance de plus de 5m l’un de l’autre.