Consommer du beurre périmé : est-ce une bonne idée ?

Dans la gastronomie, le beurre est un ingrédient assez souvent utilisé. Nonobstant son importance, il est très difficile de faire sa consommation sur le long terme. Ainsi, beaucoup de consommateurs deviennent vite victimes de sa péremption. Certains se permettent le luxe de le manger quand même. Est-ce une bonne chose de consommer du beurre périmé ? Une lecture continue de cette rubrique vous donnera une réponse satisfaisante à cette question.

En quoi est-il difficile de conserver du beurre sur une longue durée ?

Dans la cuisine, le beurre et l’huile sont des ingrédients incontournables. Contrairement au beurre, il est possible de conserver l’huile sur plusieurs mois. Autrement dit, la conservation du beurre ne se fait que sur quelques semaines. En effet, cette différence dans les durées de conservation s’explique par le fait que l’huile contient uniquement des matières grasses végétales. Ce qui n’est pas le cas du beurre, car il est juste composé de 82 % de matières grasses. Le reste se résume à l’eau, aux protéines (caséine), du lactose et des sels minéraux.

Et d’ailleurs, il faut notifier que la durée de conservation limitée du beurre émane de la présence de lactose et de protéine. Néanmoins, il faut retenir qu’en ajoutant un peu de sel, il est fort possible que vous augmentiez la conservation pour ne pas avoir à manger beurre périmé.

Quelles sont les astuces pour reconnaître un beurre périmé ?

Pour vous aider à reconnaître un beurre périmé, vous êtes invité à jeter un coup d’œil sur sa plaquette. Vous y verrez la date limite de consommation. Cependant, cette date limite n’est qu’une approximation, car elle peut se raccourcir sous l’effet d’une forte température. Ainsi, voici quelques traits qui caractérisent un beurre périmé.

Premièrement, un beurre périmé change de couleur en devenant jaune vif. Au fil du temps, il devient blanc. Cela se traduit par le rancissement. Il y a aussi une modification de l’odeur. En fait, le rancissement ne joue pas uniquement sur l’aspect. Il peut altérer et dégrader des lipides insaturés. Ce phénomène d’oxydation provoque un dégagement gazeux désagréable. Cette forte odeur inhabituelle est caractéristique d’un beurre qui est en rance.

Enfin, le goût est notamment un élément permettant d’identifier un beurre périmé. Il peut advenir que le beurre ne change ni de couleur ni d’odeur. Dans cette condition, vous allez remarquer que le goût du beurre a changé. Ainsi un beurre ayant atteint sa date d’expiration a un goût plus prononcé et inhabituel.

Est-il bon de manger un beurre après la date de péremption ?

Dans la perspective d’assurer une bonne santé des consommateurs, les producteurs se doivent de mentionner sur les emballages la date limite de consommation. Il faut veiller à ne pas faire la confusion entre cette date et celle de la durabilité minimale vu que cette dernière indique que l’aliment peut être consommé sans crainte. Si après l’achat de votre beurre, vous ne possédez pas de sac isotherme pour transporter votre alimentation, ce dernier peut se détériorer avant la DLC.

À la question « est-ce une bonne idée de consommer du beurre périmé ? », oui, il est bien possible de faire usage d’un beurre périmé tant qu’il ne présente pas un des signes de détérioration évoqué ci-dessus. Cependant, cette consommation doit se faire dans un délai raisonnable. Il serait aussi mieux d’y ajouter du sel avant de manger.